EU-Logos

Une délégation de 11 députés de la commission des budgets du Parlement européen s’est réunie à Ankara mardi avec le vice-premier ministre Mehmet Şimşek et d’autres membres du gouvernement et du Parlement turcs pour entendre leur opinion sur les défis liés à la crise des réfugiés syriens et aux mesures et besoins du pays pour la surmonter.

L’objectif des députés est d’évaluer comment les fonds de l’UE en soutien aux réfugiés

sont utilisés sur le terrain, en particulier au vu du nouveau mécanisme de soutien de trois

milliards d’euros qui est actuellement mis sur pied à partir de fonds en provenance du

budget de l’UE et des États membres.

 

« La Turquie est le premier bénéficiaire de fonds européens en-dehors de l’Union

européenne. Aujourd’hui, l’Union franchit une nouvelle étape, aux côtés de la Turquie, en

mobilisant de nouveaux moyens financiers pour faire face à la crise des réfugiés. Cette

crise nécessite une réponse ambitieuse et coordonnée, en partenariat avec les agences

de l’ONU, les États Membres, les ONG, et bien sûr les autorités turques », a déclaré Jean

Arthuis (ADLE, FR), président de la délégation de la commission des budgets.

« Ce que nous avons ressenti très fortement aujourd’hui c’est l’urgence quant à la mise en

oeuvre de mesures concrètes pour répondre aux attentes des réfugiés. Pour éviter toute

perte de temps, nous nous sommes permis de dire à nos interlocuteurs, c’est-à-dire les

représentants du gouvernement et du Parlement turcs, qu’il devait y avoir une totale

transparence dans leur estimation des besoins. Il en va de l’effectivité et de l’efficacité des

moyens mis à disposition », a-t-il ajouté.

 

Besoin de rapidité, mais aussi d’une mise en oeuvre correcte

Les députés, dans leurs réunions avec les membres et les fonctionnaires des

gouvernement et Parlement turcs ainsi qu’avec des représentants de la Commission

européenne, des États membres de l’UE, des partenaires internationaux et locaux et des

ONG de droits de l’homme, ont insisté sur la nécessité de contrôler et de surveiller

adéquatement la manière dont les fonds sont dépensés. D’autre part, ils ont souligné

l’urgence croissante à les mettre en oeuvre rapidement, puisque de nombreux réfugiés

continuent d’arriver à la frontière avec la Syrie et que la situation politique sur le terrain est

de plus en plus complexe. Ils ont étudié, entre autres, les moyens pratiques pour

coordonner et canaliser les nouveaux fonds.

 

Nouveau « fonds pour réfugiés » de 3 milliards d’euros: le Parlement européen se

prononce sur un tiers du paquet

Selon la Commission européenne, l’UE est le principal donateur dans la réponse

internationale à la crise syrienne, avec plus de 5 milliards d’euros provenant de l’UE et des

États membres collectivement dans l’aide humanitaire, au développement, l’aide

économique et la stabilisation humanitaire. Le soutien de l’UE va à la fois aux Syriens

dans leur pays et aux réfugiés et leurs communautés d’accueil dans les pays voisins, à

savoir au Liban, en Jordanie, en Turquie et en Irak. La commission des budgets du

Parlement européen, qui, avec le Conseil de l’UE, constitue l’autorité budgétaire de l’UE, a

un intérêt évident à recueillir des informations sur le terrain pour alimenter les débats et

les décisions concernant la rectification des budgets de l’UE ainsi que les futurs budgets

européens, en particulier concernant le nouveau fonds pour les réfugiés de 3 milliards

d’euros, auquel le budget de l’UE devrait apporter une contribution d’un milliard d’euros,

comme récemment annoncé.

Pour en savoir plus :

Les membres de la délégation: Jean Arthuis (ADLE, FR, chef de la délégation), José

Manuel Fernandes (PPE, PT), Paul Rübig (PPE, AT), Inese Vaidere (PPE, LV), Jens

Geier (S&D, DE), Jean Paul DENANOT (S&D, FR), Anders VISTISEN (ECR, DK), Anneli

Jäätteenmäki (ADLE, FI), Younous Omarjee (GUE/NGL, FR), Ernest MARAGALL

(Verts/ALE, ES) et Marco ZANNI (EFDD, IT).

Commission européenne: support de l’UE en réponse à la crise syrienne: http://europa.eu/rapid/press-release_MEMO-16-222_en.htm

Commission des budgets: http://www.europarl.europa.eu/committees/fr/budg/home.html

 

Classé dans:Conditions d’accueil des migrants et réfugiés, Dignité humaine, DROITS FONDAMENTAUX, MIGRATIONS ET ASILE

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0
Author :
Print