EU-Logos

Eulogos prend acte avec un profond regret des résultats du référendum. Une fois de plus des européens convaincus et convaincants étaient largement absents du champ de bataille de la confrontation électorale .

C’est ce constat, déjà ancien , qui a amené Eulogos à se lancer dans l’organisation d’une réplique contre les eurosceptiques, europhobes, populistes, souverainistes, xénophobes de droite et de gauche. Maël de Calan dans son livre remarquable « la vérité sur le programme du Front National » (ed. Plon) constatait que celui-ci brutalisait (« tabassait ») la classe politique qui encaissait en silence sans réellement réagir. Ce constat peut être élargi à tous les pays de l’Union et à toutes les forces qui se revendiquent de ces tendances extrêmes.

En janvier dernier, Eulogos publiait un article « le discours eurosceptique en 2016 »(1) qui marquait le début d’une action en vue de fonder un collectif qui défendra le projet initial de l’Union européenne et apportera la réplique à ses opposants. Le 6 juillet prochain à l’occasion du forum organisé dans les locaux de la Commission européenne par tous les stagiaires des institutions européennes présents à Bruxelles, Eulogos va rendre public son Manifeste qui sera lancé dans les premiers jours de septembre. Désormais il convient de hausser le ton.

Notre mot d’ordre : entendre, comprendre et répondre. C’est parce qu’on ne dit rien que les autres se permettent tout !

Quelques repères : c’est maintenant ou jamais, on ne peut plus continuer comme avant. Pour une Europe efficace avec des européens convaincus et convaincants. Ce qui unit la famille des nations européennes ce sont la démocratie, les droits de l’homme, la prééminence de l’Etat de droit.

Ou nous restons profondément unis ou nos peuples disparaitront rapidement comme acteurs influents de l’histoire de l’humanité.

 

Henri-pierre Legros

Président de Eulogos

 

(1) https://eulogos.blogactiv.eu/2016/01/05/le-discours-eurosceptique-en-2016/

 

Classé dans:BREVES, Citoyenneté européenne

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0
Author :
Print