EU-Logos

Archives for

Lundi 1er juillet et mardi 2 juillet 2019, l’Union des Fédéralistes Européens (UFE) a co-organisé -avec I Choose Europe, les jeunes européens fédéralistes, le groupe Spinelli et We are Europe- une série d’événements dans la ville de Strasbourg. Ils étaient en lien avec l’investiture du nouveau Parlement Européen (PE) dont la première séance plénière a eu lieu les 3 et 4 juillet. Y participer fût l’occasion de prendre la mesure des ambitions fédéralistes au sein de l’Union Européenne (UE) et de leur résonance, particulièrement auprès du PE et de ses nouveaux élus.

L’article La préparation de l’investiture du nouveau Parlement européen par les fédéralistes est apparu en premier sur Le portail de référence pour l’espace de liberté, sécurité et justice.

Posted by EU Logos

 » La criminalité ne connaît pas de frontières, même pas celles de communautés ou d’unions comme par exemple l’Union européenne1  » L’Union européenne est soumise depuis plusieurs décennies et plus particulièrement au cours de ces dernières années à de nombreuses menaces. En particulier, en matière de terrorisme et de criminalité organisée. Dès lors, la sécurité […]

L’article La coopération policière européenne : une nécessité dans un contexte mouvementé est apparu en premier sur Le portail de référence pour l’espace de liberté, sécurité et justice.

Posted by EU Logos

The newly formed Identity and Democracy (ID) group will draw more attention in the European Parliament (EP). However, internal divisions rooted in different national contexts pose a serious challenge for the group’s coherence and effectiveness. Its member parties will have to live up to the expectations which they created in their home countries through populist rhetoric. The size of the group composed of 9 right-wing parties with 73 Members of the European Parliament (MEP) could be an obstacle to satisfying voters’ expectations while making use of its full potential.

L’article Identity and Democracy Group: United on the Outside, Divided on the Inside? est apparu en premier sur Le portail de référence pour l’espace de liberté, sécurité et justice.

Posted by EU Logos

Un mois après les élections européennes qui se sont déroulées du 23 au 26 mai 2019, les désignations des présidences des différentes institutions sont en pleines négociations.
De nouvelles alliances se mettent en place au sein du parlement européen renouvelé.
Dans cet article, nous allons aborder les heux d’alliances et les stratégies qui se dévoilent. Nous décrypterons également les décisions prises sur ce sujet lors du Sommet exceptionnel qui a eu lieu les 20 et 21 juin 2019.

L’article Un mois après les élections européennes : quelles avancées ? est apparu en premier sur Le portail de référence pour l’espace de liberté, sécurité et justice.

Posted by EU Logos

The point of this paper is not to determine if the critics toward neo-liberal theories are justified or to measure the optimum degree of protectionism needed in an economy. However, using the example of Matteo Salvini’s discourses toward food safety in Europe, we will demonstrate how national-populism uses protectionism arguments, despite its political action not going in that direction.

L’article Is populism protectionism’s champion ? est apparu en premier sur Le portail de référence pour l’espace de liberté, sécurité et justice.

Posted by EU Logos

L’élargissement européen aux pays des Balkans occidentaux connaît des hauts et des bas depuis plusieurs années. Cette question est revenue sur le devant de la scène ces derniers mois. En effet, lors de la campagne électorale pour les élections européennes, certains candidats ont exprimé leur opposition à cet élargissement. Actuellement, quatre pays des Balkans occidentaux sont engagés dans ce processus. Il s’agit de l’Albanie, du Monténégro, de la Macédoine du Nord ainsi que la Serbie. Il faut ajouter à cette liste un autre pays candidat, la Turquie qui ne fait pas partie de cette région.

L’article La question de l’élargissement de l’UE à l’Albanie et la Macédoine du Nord est apparu en premier sur Le portail de référence pour l’espace de liberté, sécurité et justice.

Posted by EU Logos

Le 6 juin 2019, l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (Agency for Fundamental Rights – FRA) a publié son rapport annuel. Ce dernier examine les principales évolutions survenues dans l’Union Européenne (UE) entre janvier et décembre 2018 et présente les avis de la FRA. Il souligne les progrès mitigés en ce qui concerne l’égalité et la non discrimination. « L’année 2018 a été marquée à la fois par des avancées et des régressions en matière de protection des droits fondamentaux ».

L’article Rapport FRA 2019 : « Montée des inégalités et du harcèlement et régression de la protection des droits fondamentaux » est apparu en premier sur Le portail de référence pour l’espace de liberté, sécurité et justice.

Posted by EU Logos

In this article, we take into account the specific area of labour market: doing so, we will provide arguments addressing some of the most widespread hearsays: are immigrants ‘taking the jobs’ of locals? Do they pressure down wages? We can take the United Kingdom (UK) as a study case. Since its population voted to step back from European Union (EU), studies have been flourishing in order to provide arguments on whether or not tackling migration was a relevant and reasonable argument in favor of Brexit.

L’article Migration impact on labour market: the UK as a study case est apparu en premier sur Le portail de référence pour l’espace de liberté, sécurité et justice.

Posted by EU Logos

Le mandat d’arrêt européen (ci-après MAE) a été instauré par la décision cadre de 2002[2] et vient remplacer le mécanisme traditionnel qu’est l’extradition. Cette procédure intervient en réponse au contexte mouvementé des années 2000 et notamment fait suite aux attentats du 11 septembre 2001 appelés ‘’ World Trade Center ‘’. Le MAE se déroule de la manière suivante : un État d’émission va engager un mandat à destination d’un autre État dit État d’exécution. Ceci, dans le but de se voir transférer un individu accusé d’infractions sur son territoire.
Cette procédure est désormais automatique et va donc se baser sur le principe de la confiance mutuelle : l’État qui remet l’individu ne va pas vérifier si l’État qui reçoit ce dernier respecte le droit et les valeurs de l’Union. En effet, le respect des valeurs de l’Union est une condition préalable à l’adhésion à l’Union européenne[3]. Malgré tout, en raison du contexte actuel au sein de l’Union européenne (UE) et des défaillances systémiques dans certains États membres, notamment via les violations des valeurs de l’Union par la Pologne et la Hongrie, des limites persistent. La Cour de Justice de l’Union européenne (ci-après CJUE) va donc contrôler la pertinence et l’exécution de cette procédure dans ce cas là.

L’article Le mandat d’arrêt européen : une révolution dans la création d’un véritable espace pénal européen est apparu en premier sur Le portail de référence pour l’espace de liberté, sécurité et justice.

Posted by EU Logos

With the debates over the possibility of future EU membership of the Western Balkans countries, some voices started to rise in the European Commission. This issue does not only bring back questions about the European Union’s values and identity, but it also allows to examine the usage of European ‘Soft Power’ over its own members and potential accession candidates. This case underlines the contradiction between the EU’s objective of maintaining stability in the Balkans’ region and the European willingness to fight against ‘populism’ and nationalism inside its own borders.

L’article Western Balkans’ accession by 2025: merely a fantasy? est apparu en premier sur Le portail de référence pour l’espace de liberté, sécurité et justice.

Posted by EU Logos